Wc japonais
Plomberie

Wc japonais

Les wc lavantes, également appelées wc japonais, ont été créées en Suisse en 1957. Leur principale spécificité est qu’ils permettent le rinçage afin de faciliter une hygiène intime. Les wc lavants ont ensuite été exportées dans les années 1980 au Japon, qui est devenu le plus grand pays utilisateur avec environs 60 à 70 % des ménages japonais équipés de ce type de toilettes. Un moyen de préserver la sphère intime dans des logements où les toisons sont fines ou dans des maisons étroites. Le marché européen en est encore à ses débuts, bien qu’il y ait une réelle présence de ce produit en Suisse. Un professionnel spécialisé dans les toilettes vous conseille sur ces WC.

Wc japonais

Les avantages des toilettes des wc lavants

De plus en plus utilisés dans certains ménages, le wc japonais revêt en effet de nombreux avantages notamment :

• Le rinçage naturel et non agressif pour le corps puisqu’il est réalisé uniquement à l’eau,

• L’Hygiène renforcée,

• Le sentiment de bien-être tout au long de la journée,

• Confort de l’usage du clapet et de l’eau chaude sanitaire. Un WC lavant peut également contribuer à maintenir les personnes âgées à domicile, à augmenter leur autonomie et à réduire les problèmes de mobilité et d’accessibilité à un lavabo ou à une douche après utilisation, grâce à la fonction de rinçage intégrée au WC.

WC japonais : utilisation et fonctions

Tout comme les toilettes classiques, le wc lavant est équipé d’une chasse d’eau. L’idée est toujours d’activer certaines fonctions, notamment la chasse d’eau. De nombreux modèles bénéficient d’un système de détection de présence qui ouvre automatiquement le clapet et déclenche l’absorption des odeurs par un système d’aspiration-filtration. Une fois que la personne est assise, les toilettes s’activent ; l’utilisateur contrôle les fonctions via une télécommande ou une application pour smartphone. Le volet comporte également des boutons qui activent les fonctions de base (le réglage de la température et les pommeaux douche).

La technologie est intégrée soit directement dans la céramique d’une cuvette de toilettes, au sol ou suspendue, soit sur un abattant. Elle est disponible comme suit :

• Les systèmes complets intégrés dans la céramique : la cuvette en céramique est percée à l’avance pour permettre le passage des buses. Le coffret technique, qui contient par exemple de céramique pour l’absorption des odeurs et un filtre de charbon actif, est ensuite placé derrière la cuvette. • Les systèmes à clapets et céramique : ces modèles par contre tendent à se développer de plus en plus. C’est aussi le type de toilette à cuvette qui garantit la meilleure hygiène possible. Avec un système intégré complet, les buses fixées dans la cuvette limitent le développement des bactéries. Le clapet technique seul peut donc assurer une protection supplémentaire contre les éclaboussures et garantir une bonne hygiène.

• Systèmes avec uniquement le clapet, par exemple dans le cas de la rénovation ou de la modernisation des toilettes.

Vous pourriez également aimer...