Créer ou rénover son installation de plomberie

      Commentaires fermés sur Créer ou rénover son installation de plomberie
Créer ou rénover son installation de plomberie

Une installation de plomberie permet de relier les tuyaux d’arrivées et évacuation d’eau au réseau sanitaire. Quelles sont les étapes à suivre ?

Raccordement au réseau sanitaire au réseau collectif de la commune

Les installations sanitaires de paris et le réseau de plomberie doivent être raccordés au réseau collectif de la commune. Les démarches doivent être réalisées auprès du fournisseur d’eau de votre commune. Ce dernier apposera un compteur neuf. Si vous vivez dans un immeuble d’habitation, les démarches de raccordement sont à la charge du propriétaire. Dans bien des cas, vous constaterez que le compteur est déjà installé. Il suffit d’indiquer au fournisseur d’eau votre adresse et votre index de consommation pour l’établir sur le nouvel abonnement.

Arrivées d’eau et évacuations d’eau usée

Si les arrivées d’eau ne sont pas encore créées dans la pièce d’eau, voici comment vous devriez vous y prendre. Il faudra installer un dispositif de pompage des eaux et choisir le type de chute pour le système d’évacuation d’eau. Il existe deux types de chutes : la chute séparée et la chute unique.

La chute séparée est recommandée dans les immeubles d’habitation. Chaque logement dispose d’une chute de colonne d’eau usée. L’ensemble est raccordé à une colonne d’eau principale pour être dirigée dans le réseau collectif d’évacuations des eaux usées de la commune. La chute unique revient à raccorder le réseau sanitaire directement dans le conduit d’évacuation de la commune. Ce type de chute est conseillé pour les maisons individuelles.

Type de pose des canalisations

Les canalisations peuvent être soient cachées, soient apparentes. La tuyauterie encastrée est la plus esthétique. Cependant, en cas de problème, l’intervention est plus difficile. Dans certains cas, il faudra casser les carreaux ou creuser le mur ou le sol afin d’atteindre le nœud du problème.

Comme conseil, il est préférable d’installer un réseau de plomberie apparent. Vous pourrez le cacher dans un coffrage discret et démontable.

Matériaux des canalisations

Les matériaux des tuyaux sont fonction du type de pose des canalisations. Pour une installation apparente, on peut poser les tuyaux en cuivre et les tuyaux multicouches. Pour une installation encastrée, le PER, le cuivre et le multicouche sont fortement recommandé.

– Les tuyaux en cuivre sont résistants et fiables. Il est conseillé de laisser le soin à un professionnel à cause de la rigidité et la complexité à manipuler ce matériau (soudage, cintrage…).

– Le tube PER réduit considérablement les effets sonores des canalisations. De plus, il est résistant à la corrosion et ne subit pas les effets du tartre.

– Le multicouche est résistant aux rayons ultra-violet. Pas besoin de soudure pour l’utiliser.

Organiser ses travaux

Créer un réseau de plomberie soi-même est un risque non négligeable. Même si cela peut sembler facile à réaliser, il ne faut pas oublier qu’il faut avoir le matériel, connaitre la complexité du chantier, et maitriser les normes en vigueur. À la fin du travail, il faut solliciter une inspection pour s’assurer de la conformité des installations et du réseau de plomberie.

Faire appel à un professionnel, réduit au maximum les risques encourus à le faire soi-même. Ils sont formés pour mener à bien les travaux complexes tout en respectant les normes en vigueur.