Chauffe-eau avec résistance blindée ou stéatite

      Commentaires fermés sur Chauffe-eau avec résistance blindée ou stéatite
Chauffe-eau avec résistance blindée ou stéatite

Vous désirez installer un nouveau chauffe-eau Saint ouen, mais vous hésitez entre le chauffe-eau avec résistance blindée et le chauffe-eau avec résistance stéatite. Pour un novice, il n’est pas évident de faire la différence entre les deux différents appareils, alors qu’elle est perceptible. Le blindé est doté d’une résistance directement plongée dans l’eau, tandis que la stéatite possède une résistance logée dans un fourreau. Nous vous présenterons la différence en donnant les avantages et les inconvénients entre les appareils de production d’eau chaude.

Principe de fonctionnement du chauffe-eau avec résistance blindée

Le chauffe-eau possède une cuve dans laquelle se trouve l’eau à chauffer. Pour qu’elle commence à chauffer avant de s’écouler dans les robinets, il faut que la résistance l’amène à la bonne température. De ce fait, elle est plongée dans l’eau. L’avantage de ce système est que la chauffe est rapide et réactive. Cependant, la résistance est exposée au tartre.

Le calcaire entartre le dispositif et son efficacité diminue avec le temps. Pour éviter les effets du tartre, il faut coupler l’appareil à un adoucisseur d’eau surtout dans les zones où l’eau est très calcaire. Vidangez l’appareil chaque année, en vidant complètement la cuve. N’oubliez pas aussi de procéder à un entretien régulier du chauffe-eau avec résistance blindée. Cette intervention permet de rallonger la durée de vie de l’appareil. En résumé, l’entretien porte sur la vidange fréquente de la cuve et le détartrage de l’appareil tous les 2 ans. Si vous ne le faites pas, vous vous retrouverez avec un système de production d’eau chaude qui ne produit plus d’eau chaude.

Principe du fonctionnement du chauffe-eau avec résistance stéatite

La différence se situe au niveau de la position de la résistance. Avec cet appareil de chauffe, la résistance stéatite est protégée dans un fourreau, elle n’est pas directement submergée dans l’eau. L’eau n’est pas en contact avec l’élément de chauffage. Le fourreau est constitué d’un acier émaillé. De ce fait, il est protégé du calcaire, l’ennemi direct. Moins sujet à l’entartrage, vous n’avez pas besoin de faire un entretien régulier de l’appareil. De plus, nul besoin d’une vidange complète de la cuve lorsqu’il faudra intervenir sur la résistance.

Comme atout supplémentaire, le chauffe-eau avec résistance stéatite est moins gourmand en énergie parce qu’il consomme moins. Même en cas de nettoyage, dépannage ou remplacement, il suffit de le retirer du fourreau sans avoir besoin de démonter ou vider la cuve.

La résistance stéatite assure la longévité du système de chauffage. Sa longévité est deux fois supérieure que l’appareil est doté d’un système ACI hybride. Il s’agit d’un système anti-électrolyse sur lequel repose une anode hybride entourée de magnésium. L’inconvénient se trouve au niveau du prix. Il est plus coûteux qu’un ballon d’eau électrique. Mais vous faites rapidement un retour sur investissement à cause sa durée de vie rallongée, sa faible consommation électrique et de sa facilité d’entretien.