Chauffe-eau : à faire et à éviter

      Commentaires fermés sur Chauffe-eau : à faire et à éviter
Quand changer son chauffe-eau ?

Le chauffe-eau est un appareil indispensable surtout en période de grand froid. Suite à une négligence ou une manque d’entretien, le chauffe-eau peut tomber e panne. Cela peut s’avérer être désastreux surtout en plein hiver. Pour éviter d’éventuels désagréments, il est crucial de régulièrement entretenir son chauffe-eau pour protéger les utilisateurs. Voici en quelques lignes, les choses à faire et à ne pas faire en tant que propriétaire qui vit sur Les Pavillons-sous-Bois.

À faire : changez son chauffe-eau lorsqu’il est défectueux

Votre chauffe-eau montre des signes de défectuosité : pannes régulières, eau tiède, bruits forts, facture élevée, mauvaise qualité d’eau, âge de l’appareil supérieur à sa durée de vie, problèmes de température, flaques d’eau, etc. Dans ce cas, il est temps d’envisager un nouvel chauffe-eau. Appelez un professionnel plombier pour une inspection de plomberie. Au vu du diagnostic, il déterminera s’il est nécessaire de changer l’appareil.

À faire : envisagez un chauffe-eau sans réservoir 93320

Disposer uniquement d’un chauffe-eau avec réservoir n’est pas bénéfique. Si vous avez des douches multiples dans la maison, vous êtes contraint d’attendre que la deuxième douche fournisse de l’eau chaude. L’idéal est de se procurer un chauffe-eau sans réservoir. Cet appareil fournit de l’eau chaude constante et diminue les factures d’énergie. Vous n’avez plus besoin d’attendre longtemps pour avoir de l’eau chaude puisqu’elle coule à la demande. Leur durée de vie est prolongée, et vous n’avez pas de crainte à avoir pour faute d’entretien. Disposer cet appareil, est une assurance de ne pas gaspiller de l’eau et de l’énergie.

À faire : vider votre chauffe-eau

Après 1 an d’utilisation, il est temps d’effectuer la vidange de l’appareil. Cette opération vise à retirer les sédiments logés dans le réservoir en vue de prolonger la vie et la durabilité du chauffe-eau. Voici quelques étapes à suivre :

  • Coupez l’alimentation électrique de l’appareil
  • Ouvrez la vanne d’eau chaude et libérer l’eau
  • Rincez le chauffe-eau à grande eau afin de retirer les sédiments restants
  • Remettez l’appareil et en marche et faites des tests et contrôle de la soupape de décharge.

À ne pas faire : faire le mauvais choix de chauffe-eau

On ne le dit pas assez souvent ; faire le choix d’un mauvais appareil, vous expose à de nombreuses dépenses liées aux réparations et à une surconsommation de l’énergie. Pour éviter de tomber sur un mauvais appareil, il est crucial de considérer les facteurs suivants :

  • Fonctionnalité : acheter un appareil en fonction du combustible que vous disposez à la maison. Il s’agit d’un ballon d’eau à gaz, à fioul, électrique ou autre.
  • Durabilité : les chauffe-eaux de qualité sont les plus chers, mais ils permettent d’économiser de l’argent sur le long terme. Vous n’aurez pas à vous soucier de le remplacer d’ici tôt.
  • Capacité : connaître les besoins en eau chaude de sa maison, revient à identifier la capacité idéale de son chauffe-eau. Ainsi, vous n’avez pas à craindre les surconsommations et pertes de l’appareil.
  • Prix : choisissez un chauffe-eau correspondant à votre budget et votre besoin. Les chauffe-eaux instantanés sont plus onéreux que les chauffe-eaux avec réservoir.

À ne pas faire : se contenter d’eau tiède

Le chauffe-eau est utile lorsqu’elle fournit de l’eau chaude. Dès le moment où l’eau est tiède ou froide, il faut faire appel à un professionnel. Les raisons justifiant ce problème sont : le manque d’isolation, une panne dans la conduite de gaz ou du brûleur à gaz.